Projet de forêt sur la plaine de Pierrelaye : le public invité à donner son avis

Un projet pour lequel la ville de Beauchamp a prononcé un avis favorable lors du conseil municipal de ce jeudi 13 juin.

https://actu.fr/ile-de-france/pierrelaye_95488/val-doise-projet-foret-sur-plaine-pierrelaye-public-invite-donner-avis_24927275.html

Beauchamp : 3M laisse sa place à un parc d’entreprises

1 200 emplois sont attendus à l’horizon 2025.

http://l.leparisien.fr/CN5-7

Budget 2019 : une saine gestion

– Une maîtrise des dépenses de fonctionnement avec une capacité d’autofinancement en hausse de 100 000 euros.
– Un résultat reporté de l’exercice 2018 de 1,5 M€ supérieur à 2017
– Un plan pluriannuel d’investissements sur 5 ans alors qu’aucun projet d’investissement n’était dans les tiroirs en 2017

https://www.ville-beauchamp.fr/ma-ville/vie-municipale/budget-2019-une-saine-gestion

Une motion contre le 4ème terminal

Agir Ensemble pour Beauchamp s’est opposé fermement au projet de 4ème terminal à Roissy (500 survols supplémentaires envisagés par jour).
Vous avez jusqu’au 12 mai pour exprimer votre avis en vous rendant sur : https://terminal4-cdg.groupeadp.fr/.

https://www.ville-beauchamp.fr/ma-ville/une-motion-contre-le-4e-terminal

Budget 2019

Le vote du budget 2019 a été réalisé le 4 avril. Sans surprise, le groupe d’opposition “Beauchamp à votre image” (BAVI) a voté contre, sans savoir l’expliquer de manière factuelle et réfléchie.

S’en tenir aux faits, démontre la gestion saine  de notre équipe municipale:

– Une hausse de 100.000 euros de notre capacité d’autofinancement (différence entre les recettes réelles de fonctionnement et les dépenses réelles de fonctionnement) dans ce budget, démontre une maîtrise des dépenses de fonctionnement. Cela n’a alors pas de sens d’analyser uniquement le chapitre 11 (charges à caractère général).  Pourtant l’opposition l’a fait en conseil municipal, puisqu’ils ont feint de ne pas comprendre la hausse compensée par une réduction de dépenses de personnel dans certains services et par la hausse de certaines recettes (intégration au budget communal  des classes transplantées et des séjours jeunes). 

– le résultat reporté de l’exercice 2018 est de 1,5M€ supérieur à celui de 2017, ce qui illustre notre maitrise des dépenses en 2018.

– notre plan pluriannuel d’investissement prévoit 18 M€ d’investissements sur 5 ans. Le groupe BAVI ne remet pas en cause le fondement de ces projets mais uniquement leur ordonnancement. Or, ils ont refusé de comprendre que cet ordre a été défini, entre autres, par l’optimisation de subventions possible de certains investissements par des organismes extérieurs (département, région, DSIL, …). Nous lançons alors en premier les projets d’investissement dont les demandes de subventions sont les plus rapides à obtenir, afin d’optimiser les finances de nôtre ville. L’équipe de Mme Occis n’a pas eu l’habitude de telles démarches et n’avait aucun projet d’investissement dans les tiroirs en 2017..! d’où son incompréhension sur la planification. 

Et sur les taux, le groupe BAVI n’a toujours pas compris qu’en 2018, l’augmentation des taux est un transfert de fiscalité accompagnant un transfert de la compétence assainissement…  Les Beauchampois ont pu constater en 2018 que leurs impôts locaux n’ont pas augmenté. Comparez vos feuilles de taxe foncière et de taxe d’habitation entre 2017 et 2018 vous prouvera notre sincérité.

Le groupe BAVI cherche alors par n’importe quel moyen de remettre en cause une gestion d’évidence saine, qui permet d’améliorer le service public, d’entretenir et de développer des infrastructures de qualité, tout en désendettant la ville.

Musiques actuelles

A voir : de jeunes artistes qui ont émergé sur la scène régionale et dont la qualité des créations et des interprétations méritent d’être découverte

Une vision prospective également nécessaire sur les finances

La transparence sur les finances est primordiale. Avant de partager des orientations budgétaires plutôt bien détaillées et sans contre-proposition lors du conseil municipal du 7 février, notre équipe s’est attelé à élaborer un plan pluriannuel d’investissement sur 5 ans qui, jusqu’ici, manquait cruellement à notre commune pour lui fixer un cap. Notre patrimoine, qui a été peu entretenu nécessitait une programmation mais également la recherche de financements pour investir intelligemment.

Beauchamp 2030 continue de se conjuguer avec vous

Les questions posées lors du débat sur le Projet d’Aménagement et de Développement Durables pendant le conseil municipal du 13 décembre (dont le procès-verbal est disponible sur le site de la ville) ont révélé la méconnaissance de la précédente équipe municipale en matière d’urbanisme et les possibilités pourtant offertes pour protéger notre environnement.

Alors qu’elle a été plusieurs fois contredite par les réponses apportées par le cabinet d’étude, l’équipe déchue a maintenu sa déclaration malhonnête visant à indiquer que sa seule modification simplifiée du PLU n°2 suffisait à résoudre tous les problèmes d’urbanisation non maitrisée alors qu’elle était restreinte au seul centre ancien de la ville et a été pourtant remis en cause par les services de l’Etat et du Département.

Plusieurs experts qui se sont penchés sur le PLU en vigueur ont jugé qu’il est bien trop permissif. Il avait pourtant coûté près de 145 000 euros à la ville sans aucune étude urbaine préalable.

Après avoir défini avec vous les grands enjeux pour notre ville dans les ateliers participatifs qui se sont tenus jusqu’à la réunion publique du 18 octobre, notre action de concertation continue avec déjà 2 ateliers qui se sont tenus le 10 novembre et le 16 février pour préfigurer le zonage et le règlement du futur Plan Local d’Urbanisme qui fera, bien entendu, l’objet d’autres rencontres.