Travailler ou bien s’opposer

Les indemnités aux élus ont été votées au conseil municipal du 21 décembre. Le montant de l’enveloppe retenue est le même que celui de l’équipe précédente. Pourtant, l’opposition a voulu laisser croire que notre nouveau Maire allait toucher des indemnités plus importantes que la précédente. Certains de ses membres ont semblé découvrir le cumul des mandats de Mme OCCIS (3 au total) : elle percevait ainsi 78% de plus que Françoise NORDMANN aujourd’hui.  De plus, la répartition individuelle construite entre les 19 élus indemnisés tient compte de choix personnels et aussi des pertes de revenus individuelles liées au temps important consacré à la collectivité.

Sur internet, une page anonyme (on appréciera le courage) tente de reprendre les seuls et mêmes arguments des élus d’opposition ne tenant pas compte de l’information délivrée en réunion de Conseil municipal : c’est sans doute histoire de faire réagir plutôt que de contribuer à un débat constructif.

D’un point de vue pratique, quand on constate des dysfonctionnements sur la voie publique, il est préférable de contacter directement les services concernés (et notamment l’astreinte mairie 24/24h) pour mieux en comprendre la cause, plutôt que de publier une photo en pointant du doigt une supposée erreur. Ceux qui ont été auparavant aux manettes devraient pourtant savoir qu’ils ont laissé un effectif de personnel contraint qui ne peut plus désormais être partout, surtout pour surveiller l’environnement des nombreux chantiers qui ont été rendus possibles par toutes les précédentes décisions.

Ce sera d’ailleurs notre priorité de début d’année : le service urbanisme sera renforcé pour être à la hauteur des enjeux qu’il représente actuellement à Beauchamp. Il est nécessaire d’avoir les compétences requises pour piloter une étude urbaine, la procédure de révision du PLU, et pour superviser l’instruction du droit des sols tout comme le suivi des chantiers. D’ores et déjà, les élus ont rencontré les promoteurs afin de leur faire connaître nos exigences en matière d’urbanisme. Moins de 3 mois après la prise de fonction de notre équipe, des projets voient déjà le jour comme la mise en route des conseils de quartier ou l’élection du Conseil Municipal des Enfants. Objectif : renforcer les liens et le vivre ensemble. Ces structures enrichiront notre réflexion et permettront de prendre les meilleures décisions ensemble.

Installation du CME

De la fraîcheur et de la spontanéité, ce soir, pour l’installation du Conseil Municipal des Enfants de Beauchamp.
24 élus du CE2 au CM2 qui vont proposer des actions à mettre en place, transmettre des avis et propositions aux élus adultes et participer à l’organisation d’événements

Une nouvelle équipe qui se met en place : beaucoup de travail déjà !

Nous tenons à remercier les électeurs qui nous ont accordé leur confiance. Avec 62,38 % des suffrages exprimés, notre équipe obtient 24 des 29 sièges du conseil municipal.

Durant ces trois dernières années, nos alertes et nos constats ont été largement partagés par beaucoup de Beauchampois, y compris par certains membres de la majorité précédente.

Face à une équipe sortante qui s’est retranchée dans un déni de la réalité en ignorant la mutation urbaine peu qualitative que subissait Beauchamp suite à de mauvaises décisions et qui s’est obstinée à dénigrer ceux qui voulaient porter une autre vision pour notre commune, nous avons souhaité une campagne propre basée sur des éléments factuels et respectueuse du code électoral !

Oui, la Ville n’a jamais été sous tutelle au sens juridique du terme. Chacun pourra s’en assurer avec les courriers que nous avions mis à disposition et auprès de la Préfecture.

Oui, le refinancement d’un emprunt toxique a coûté cher aux contribuables en incorporant une partie de l’indemnité de sortie dans le taux d’emprunt et en finançant l’essentiel par de l’argent public.

Vous aviez aussi été sidérés par le choix de l’équipe précédente d’utiliser des fonds publics pour l’enfouissement de réseaux aériens devant un programme immobilier privé. Nous avons annulé cette disposition.

Dès son installation, notre équipe a commencé à rencontrer le personnel de la ville, ses différents partenaires (associations, communauté éducative …) ainsi que les citoyens pour renouer les liens nécessaires pour construire ensemble.

Pendant la campagne, nous avons entendu les Beauchampois et leur volonté de voir s’améliorer notre cadre de vie dans une ville abîmée.

Beauchamp ne s’inscrira pas dans la morosité et le renoncement. Il faut reprendre espoir. Nous nous battrons tous ensemble pour réussir. Tous ensemble y compris avec les élus minoritaires qui auront leur place pour une opposition constructive et honnête comme ils s’y sont engagés.

Notre équipe a d’ailleurs fait le choix d’une enveloppe d’indemnités équivalente à celle attribuée aux élus précédents (sans cumul d’indemnités de mandats dans des exécutifs) tout en incluant 10 conseillers municipaux délégués en plus des 8 adjoints au maire.

Soyez assurés de notre solidité, compétence et dynamisme pour mener Beauchamp vers un autre devenir. Nous vous adressons nos meilleurs vœux pour 2018.

15 jours après l’installation du conseil municipal

15 jours après l’installation du conseil municipal, notre équipe a commencé et continue à rencontrer le personnel de la ville, ses différents partenaires (associations, communauté éducative,…) ainsi que les citoyens.
Nos différents élus travaillent également à l’organisation des événements de décembre qui n’avait pas été complètement achevée par l’équipe sortante.
Un conseil municipal s’est déjà tenu le 28 novembre. Il a permis de mettre en place toutes les commissions de travail qui vont commencer à se réunir en décembre. De même, une charte pour l’encadrement des nuisances de chantier (approuvée par l’équipe majoritaire seulement) est prête à être appliquée aux chantiers en cours et à venir. Elle permettra de limiter les désordres liés au bruit, aux déplacements, aux salissures et à la protection visuelle des chantiers.