Beauchamp 2030, la concertation continue

Après les ateliers participatifs du 30 juin dernier et les premières restitutions lors du forum des associations du 8 septembre, l’exposition présentant les résultats du diagnostic partagé fait le tour des écoles.
N’hésitez pas à la consulter sur www.beauchamp2030.fr

Prochain rendez-vous : samedi 22 septembre au centre de loisirs de 9h30 à 13h pour la suite des ateliers participatifs qui vont permettre d’alimenter l’étude urbaine

Emmagasiner l’argent, pour faire quoi ?

L’opposition se satisfait d’avoir accumulé des centaines de milliers d’euros en 2016 et 2017 dans « les caisses » de la Ville tout en souhaitant que cela permette de rattraper le retard dans l’entretien de nos bâtiments et voiries. Si tel était leur priorité, pourquoi ne pas avoir réalisé, après le vote du budget en mars 2017, les obligations d’accessibilité et l’amélioration de la performance énergétique de nos bâtiments ?  Aucun dossier n’a été préparé dans ce sens et il nous appartient désormais de mener un important programme d’investissement.

L’information sélective tue l’information

En choisissant de donner des informations partielles, l’opposition se complait à alimenter une certaine désinformation.

En plus de 8 Maires-adjoints et 10 conseillers municipaux délégués, 5 conseillers municipaux de notre majorité ont choisi de consacrer gracieusement une partie de leur temps personnel à la collectivité. Utilisant leur véhicule personnel, il nous paraît juste de rembourser les frais kilométriques engagés pour représenter la commune en dehors de notre territoire. L’opposition a voté contre pour des raisons « déontologiques », alors que cette explication avait bien été donnée.

Concernant les différents séjours jeunesse proposés par la Ville cet été, l’ancienne majorité sait parfaitement que cela a un certain coût. Pour le séjour ado (une croisière dans les îles anglo-normandes), le reste à charge pour la commune avait été estimé à 10 030 €. Avec l’effectif revu selon les inscriptions, l’augmentation de ce reste à charge a pu être contenu à +12%. Il faut aussi préciser que les autres séjours proposés ont connu un remplissage satisfaisant.

Si on utilisait cette même méthode d’information sélective, on pourrait dire que, lors de ce même conseil municipal, l’opposition a voté  :

  • contre le fait que des ATSEM puissent accompagner les enfants qu’elles encadrent tous les jours dans des séjours organisés au sein des écoles maternelles,
  • contre le fait qu’on puisse se donner les moyens de recruter un chef de police municipale,
  • contre une évolution des tarifs périscolaires pour tenir compte de l’inflation du coût des denrées/services,
  • contre la révision du Plan Local d’Urbanisme au prétexte que les modifications qu’elle avait réalisées ou envisagées suffisaient pour protéger notre patrimoine.

Et s’est abstenue sur l’inscription gratuite à la bibliothèque aux personnes bénéficiaires de la CMU, de l’Allocation aux Adultes Handicapés (AAH) et de l’Allocation de Solidarité aux Personnes Agées (ASPA)et aux étudiant(e)s…